Prurit cervico-facial chez le chat

Le chat fait partie des meilleurs compagnons. Cependant, ils peuvent contracter certains maux, dont le prurit cervico-facial. Il s’agit en réalité d’un syndrome dermatologique qui attaque spécialement l’espèce féline. Quels sont alors les chats qui peuvent en être atteints ? Quels sont les symptômes et les causes du mal ? Éléments de réponse.

Les chats atteints par le prurit cervico-facial

Le prurit cervico-facial peut être contacté par tous les chats, quels que soient leur âge, leur sexe ou encore leur race. Jusqu’à nos jours, il n’existe aucune prédisposition génétique qui détermine l’apparition ou non du mal. Par contre, la localisation du prurit cervico-facial au niveau de la face et du cou se justifie par le fait que ces parties sont moins dotées de poils et sont très exposées, notamment avec plusieurs glandes sébacées.

A découvrir également : Comment savoir si mon chat est malade ?

La zone faciale que gratte souvent le chat peut paraître humide en raison de la salive et des larmes. Elle peut également être grasse. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un véritable point de contact qui permet au chat de se nourrir et de communiquer. Par ailleurs, on constate très souvent que le prurit cervico-facial peut facilement attaquer les brachycéphales.

Les manifestations du prurit cervico-facial chez le chat

Plusieurs signes permettent de savoir qu’un chat est atteint du prurit cervico-facial. Parmi ceux-ci, on a :

Lire également : Les risques de chute du chat

  • Des croutes ;
  • Des démangeaisons ;
  • Un épaississement de la peau de l’animal encore appelé une lichénification ;
  • Une rougeur de la peau du félin qualifiée d’érythème ;
  • Des plaies causées par le grattage.

Il faut noter que ces signes sont susceptibles d’évoluer et peuvent s’aggraver. Il peut d’ailleurs arriver que les plaies apparaissent par à coup sans même que personne ne remarque les démangeaisons, notamment sur la peau de l’animal. En cas de gravité des plaies, le recours à un spécialiste est nécessaire.

Les causes du prurit cervico-facial chez le chat

Rappelons que le prurit cervico-facial présente des symptômes qui, pour la plupart, sont remarqués avec d’autres maladies. Cela étant, ses causes peuvent être réparties en trois catégories à savoir :

Les causes infectieuses

Parmi les causes infectieuses, on a :

  • Les dermatoses fongiques : la malasséziose ou la teigne ;
  • Les dermatoses bactériennes : la pyodermite superficielle ou la multiplication bactérienne de surface ;
  • Les dermatoses parasitaires : la démodécie, l’infestation à travers les poux ou encore les cheyléielles.

Les causes allergiques

Au nombre des causes allergiques, on peut noter :

  • L’allergie de contact : il s’agit de la réaction aux allergènes qui entrent dans la peau via la voie cutanée. On a par exemple les plantes, le plastique, le métal ou encore les piqûres de moustique ;
  • L’allergie alimentaire: l’hypersensibilité aux allergènes contenus dans l’alimentation du chat.

En somme, pour traiter le prurit cervico-facial, l’utilisation des anti-inflammatoires est très conseillée afin de réduire l’effet des démangeaisons. Mais, il faut préciser que le traitement est essentiellement symptomatique.

à voir

Comment laver son Staffie ?

Vous aimez beaucoup votre Staffie et souhaitez qu’il soit toujours propre. Alors, vous devez le laver assez régulièrement. Cependant, vous ne savez pas comment bien ...